DÉCOUVREZ LES 6 ÂGES SEXUELS DE LA FEMME ET COMMENT LES COMBLER TOUS !

ser

      LES PLAISIRS FÉMININS NE SONT PAS LES MÊMES SELON LES ÂGES !


Le corps d’une femme est plein de secrets. En général, une femme a besoin de plusieurs années pour comprendre comment elle fonctionne, ce qui lui plait ou non. Alors imaginez les difficultés pour un homme de satisfaire pleinement sa partenaire. Surtout que selon la tranche d’âge, une femme va voir ses attentes se modifier et sa sexualité évoluer. Afin de vous faciliter les choses, on vous a concocté un petit guide pratique en 6 parties. Il ne suffit pas de lire ces secrets pour devenir un Dom Juan, mais cela va sûrement vous aider un peu à contenter celle que vous aimez !

1. Entre 16 et 25 ans : la femme romantique

Aaaah, les premières expériences, les tatonnements, les premières histoires d’amour… Jeune, la femme est dans une recherche de sécurité, mais aussi dans un désir d’aventures, et elle a du mal à concilier les deux. En général, les femmes de cet âge sont très « fleur bleue », très romantiques. Mais c’est difficile de concilier la volonté d’épanouissement sexuel avec la recherche d’un Prince charmant !
Les + :Cette période 1 correspond à l’apprentissage de la séduction, au développement d’un narcissisme positif, et à la maîtrise de soi et de ses désirs. C’est une période faste d’excitation, d’occasions, de grandes histoires et de grandes tragédies !

Les – : C’est aussi une période où la frustration peut être énorme. On l’a vu, entre recherche d’expérience et recherche de l’homme idéal, les jeunes femmes se sentent souvent un peu déboussolées. De nombreuses contradictions peuvent aussi naitre en rapport avec l’enfance et l’adolescence, concernant l’éducation et la place de la femme qui a été transmise.


2. Entre 25 et 38 ans : la femme créative

Naturellement, les femmes apprennent à stabiliser les émotions à cette période de leur vie. Elles commencent à être habituées à leur corps, à l’apprécier, et à lui faire plaisir. Cette période correspond à la recherche des sensations connues doublées de créativité, car la femme de cet âge sait maintenant ce qui lui convient ou non et n’hésite pas à en parler à son partenaire afin que les choses soient claires. C’est aussi la période où l’horloge biologique peut sonner, synonyme de nouvelles créations : la procréation !
Les + : Que ce soit dans une recherche de plaisir pur ou dans un désir de faire un enfant avec l’homme qu’elle aime, la femme de la période 2 sait ce qu’elle veut, mais sait aussi comment faire pour l’obtenir. Elle est courageuse et déterminée, mais elle est aussi très douce et sereine si tout se passe bien pour elle. La joie !

Les – : A cet âge là, quand ses attentes ne sont pas comblées, elle peut aussi se montrer très susceptible voire impatiente. La frustration sexuelle ou amoureuse est difficile à gérer durant la période 2, car c’est un moment clé, notamment pour devenir maman !

Continuez avec nous ce voyage dans le temps en découvrant le troisième âge sexuel de la femme !


3. Entre 38 et 47 ans : la femme voluptueuse

Cet âge correspond à un apaisement, une détente. La période de la maternité se referme, une période souvent stressante pour les femmes qui ne trouvent pas leur contentement, on l’a vu. Dans cette 3e période (entre 38 et 47 ans), la femme se réapproprie son corps et sa sexualité. C’est souvent le moment choisi pour faire un bilan, s’accepter à nouveau (le corps change) et se réaffirmer en tant que femme, à la recherche de douceur et de plaisir. D’ailleurs, de nombreuses femmes connaissent leur premier orgasme à cette période précise ! Souvent conquérantes, les femmes de cet âge sont attentives à leurs sensations, à leurs émotions et découvrent de nouveaux plaisirs à travers le sexe.
Les + : Courageuses et désinhibées, les femmes de la période 3 refusent de voir le sexe et les sentiments comme de grands mélodrames. Elle veulent profiter à fond, découvrir encore et encore de nouvelles choses et surtout, être libres. Elles n’ont que faire des jugements et abordent cette période avec joie et tonicité !

Les – : Typiquement, cette période marque aussi l’arrivée de la ménopause avec ses premiers signes : sécheresse vaginale, irritation, baisse de la libido, bouffées d’angoisse. De nombreuses femmes peuvent commencer à regretter les occasions manquées, tant au niveau amoureux que sexuel, et la maternité est souvent le plus grand de tous les échecs si c’était un désir mais qu’il n’a pas pu être réalisé.


4. Entre 47 et 50 ans : la femme qui doute

Ces quatre années sont souvent décisives dans la vie sexuelle d’une femme car elles correspondent à ce que l’on appelle la « ménopause » ! Outre les changements biologiques, cette période est propice à de nombreuses prises de décisions fondamentales, sexuellement et sentimentalement parlant. Souvent les femmes se mettent à douter. Au niveau sexuel, elles ont tendance à regarder en arrière avec regret, alors qu’il faut le faire avec sérénité et lucidité. On ne redevient pas celle que l’on était. Dans le couple, elles ont souvent tendance à vouloir renforcer le lien avec leur compagnon, soit à le remettre en cause. C’est une période de bouillonnement intellectuel durant laquelle la femme cherche à comprendre qui elle est et pourquoi elle est reliée à toutes les autres femmes.
Les + : Les femmes qui réussissent à comprendre que le passé ne sera plus mais que le futur leur offre de nouvelles possibilités réussissent une transformation souvent bénéfique. Elles retrouvent de l’allant et veulent à nouveau plaire à leur partenaire. Elles sont sûres d’elles et puissantes. Elles prennent les choses en main !

Les – :  Quand la transition se fait difficilement, les femmes alternent des phases de dépression et d’excitation de manière aléatoire. Elles perdent confiance dans leur corps et leur capacité à plaire et trouvent parfois dans une libido déchaînée un moyen de combler un mal plus profond. Parallèlement, physiquement, les modifications entrainées par la ménopause provoquent une perte de désir sexuel…

Aurez-vous une vie sexuelle intense après 50 ans ?


5. Entre 50 et 55 ans : la femme ouragan

Pour les femmes qui réussissent à bien vivre leur ménopause, la suite n’est que du bonheur. Car il faut savoir que la ménopause n’est pas la fin du désir, juste des modifications hormonales qui sont souvent accompagnées, c’est vrai, d’une baisse de la libido. Mais cela ne dure que quelques années, pas toute la vie. Une fois cette transformation biologique passée, certaines femmes (de plus en plus, heureusement), animées par un désir de vivre conquérant et émancipateur, recherchent dans leur sexualité de la liberté, de l’épanouissement, une joie. Surtout qu’à cet âge sexuel là, elles n’ont plus rien à prouver, ni à elle ni à leur conjoint.
Les + : A cet âge, le naturel et la simplicité créent des relations sexuelles assez magiques. Mais pour cela, il faut que la femme s’accepte et qu’elle vive avec elle et les autres avec naturel et simplicité. L’intensité est alors à son zénith ! Joie et désinhibition font aussi partie des avantages de cette période d’âge.

Les – : Si les femmes de cet âge n’arrivent pas à accepter qui elles sont (surtout leur âge), un état dépressif peut se mettre en place. Il est causé par la différence entre l’idéal – sensuel et sexuel – que les femmes se font et la réalité. Souvent, ces femmes croient que la ménopause est la cause de leur état et que « le sexe, c’est fini pour la vie ». Alors que tout est dans leur tête. Apprenez à accepter le changement et repartez pour un tour !


6. Après 55 ans : la femme hédoniste

Lorsqu’il trouve encore l’occasion d’être vécu, le sexe est un moment de plénitude et de bonheur intense, même après 55 ans (et heureusement, car on vit de plus en plus vieux). Il ne faut pas se cacher qu’à partir d’un certain âge, le vieillissement du corps entraine des difficultés d’ordre pratique au moment de passer à l’acte. Mais en terme de plaisir, tout est parfait pour celles qui savent vivre avec leur âge. Les vieilles querelles psychologiques sont derrière, il est temps de profiter du temps présent, tant qu’il en est encore temps. A cet âge, surtout avec son amour de toujours, la relation sexuelle est vécue comme la prolongation d’un lien étroit, une complicité, un échange simple et total.
Les + : Certitude, fougue, joie. Avec le temps qui passe, tout ce qui représente une « ode à la vie » est vécu avec une intensité jamais connue auparavant. Le sexe et les sentiments qu’il entraine représentent parfaitement ce désir de vivre et cette joie simple. Cette période 6 est une période d’absolu, d’harmonie… Comme si le fait de faire l’amour avec son partenaire permettait de connaitre sa place dans le monde !

Les – : Pour celles dont la vie sentimentale a été compliquée et mal gérée, la sexualité est reléguée au rang des souvenirs à l’orée de la soixantaine. Et refaire l’amour apparait comme une idée complètement absurde. Souvent, les femmes de la période 6 qui ont souffert de déceptions sont mal à l’aise avec leur corps qu’elles ne reconnaissent plus. Elles ne se laissent plus aller non plus au niveau émotionnel. Mais c’est dommage, il suffirait d’une petite étincelle pour retrouver en vous une chaleur qui ne devrait jamais s’éteindre !

Mesdemoiselles, faites en sorte de prendre la vie du bon côté ! Messieurs, maintenant que vous savez tout, faites en sorte que chaque femme trouve l’épanouissement qu’elle mérite !

Share Button


You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>