• Entre amour et affection

Par définition, le sentiment amoureux est une affection profondément ancrée qui nous pousse à nous rapprocher de la personne aimée.

Mais chacun ne ressent pas les choses de la même façon, entre intensité faible et passion obsessionnelle, nous ne sommes pas tous égaux face au sentiment amoureux.

Attention de ne pas confondre affection amicale et affection amoureuse.

Si vous ne savez pas vraiment distinguer les deux et que vous vous demandez si vous êtes amoureuse de votre meilleur ami, c’est simple, décodez votre corps !

Le sentiment amoureux laisse la gorge sèche et nouée, des palpitations, les mains moites ou encore une joie intense à la seule idée de voir la personne convoitée.

Alors ? Amour ou amitié ?

  • L’amour, un mécanisme bien huilé

Et le sentiment amoureux n’est pas le simple fruit du hasard, comme nous aimerions parfois le croire.

« L’amour est irrationnel ! » un peu, mais pas complètement !

Psychiatres et psychanalystes s’accordent à dire que le sentiment amoureux se base sur un visage, une voix, une odeur, une gestuelle… autant d’expériences sensorielles déjà ressenties dans un passé enfoui, à notre venue au monde plus précisément.

Ce serait l’attachement à la mère et à ses caractéristiques qui dicteraient la naissance du sentiment amoureux, inconsciemment bien sûr !

  • Les sensations physiologiques du sentiment amoureux

Preuve que le sentiment amoureux n’est pas seulement irrationnel, les bouleversements physiologiques qui surviennent dans notre corps.

Lorsque nous aimons, de nombreuses substances présentes dans notre cerveau se mettent en branle.
Ocytocine, testostérone, endorphine, lulibérine, bienvenue dans le monde du désir de sécurité affective, du plaisir physique et du désir sexuel désinhibé !

Le sentiment amoureux nous pousse à chercher l’autre, à entrer en contact avec ses caresses et son corps, produisant alors de la dopamine, substance de la motivation qui nous demande encore et toujours de recommencer !

  • L’amour dure trois ans ?

Le sentiment amoureux, dans un premier temps, repose sur la passion.

Mais la passion comme l’amour fou du commencement n’est qu’éphémère.

Psychologues et scientifiques s’accordent à dire que l’amour dure trois ans en moyenne, comme le joue si bien le cynique mais non moins talentueux Gaspard Proust dans le film adapté du roman de Beigbeder.

Mais rassurez-vous, cela ne veut pas dire que l’amour disparaît complètement au bout de quelques mois !

Il change, évolue, se transforme pour prendre un autre tournant, celui de l’attachement, de la tendresse, du respect, celui de la raison qui pousse à la stabilité.

À chaque étape de vie son sentiment amoureux, et c’est en cela que réside la beauté de l’amour !